Le but du plan épargne logement (PEL) est d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié ainsi qu’une prime d’Etat. Bloquée théoriquement pendant quatre ans, cette épargne peut à terme être utilisée pour réaliser ce projet, mais le plan peut tout aussi bien être clôturé ou poursuivi. Ainsi, grâce aux intérêts, le PEL sert également à constituer une épargne dans la durée. Si vous choisissez de demander un prêt, il pourra être utilisé pour l’achat et la construction d’un logement ou le financement de travaux ou l’amélioration du logement. Il devra quoi qu’il en soit concerner votre habitation principale. Attention, la fiscalité du PEL pourrait être modifiée en 2018.

Le montant maximum du prêt s’élève à 92.000 euros, sur 2 à 15 ans. N’importe qui peut ouvrir un PEL, majeure ou mineure. Il suffit de signer un contrat avec un établissement bancaire et de procéder à un premier versement de 225 euros minimum. Etre titulaire d’un compte épargne logement (CEL) ne pose pas problème tant que celui-ci et le PEL sont ouverts dans la même banque. En revanche, vous ne pouvez être titulaire que d’un seul plan épargne logement.