epuis dĂ©but 2018, il autorise les quelque 15 millions de Français encore endettĂ©s Ă  passer Ă  la concurrence , par exemple chez un assureur indĂ©pendant, Ă  date anniversaire. Sur ce marchĂ© encore tenu Ă  85% par les banques, auquel s’attaquent de nouveaux venus comme la Maif, Malakoff MĂ©dĂ©ric ou Axa, ce sont prĂšs de 8 milliards d’euros de primes annuelles qui pourraient changer de mains.

Combien est-il possible d’économiser ?

Comme le montre notre tableau ci-dessous, en dĂ©laissant le contrat bancaire pour dĂ©lĂ©guer leur assurance, c’est de 25 Ă  75% d’économie que feront les non-fumeurs ayant souscrit leur prĂȘt Ă  30 ou Ă  35 ans, sans en avoir remboursĂ© plus de la moitiĂ© depuis. Quant Ă  ceux qui avaient 40 ou 50 ans Ă  l’époque et se retrouvent aujourd’hui dans la mĂȘme situation, ils rĂ©duiront la note d’au moins 13%. Bilan plus mitigĂ© pour les accros Ă  la cigarette qui, sauf s’ils avaient 30 ans Ă  la signature du crĂ©dit, ne dĂ©crocheront pas plus de 10% de rabais, quelle que soit la durĂ©e rĂ©siduelle de remboursement.

 

>> Nos services pour optimiser vos investissements immobiliers

Enfin, les emprunteurs ayant dĂ©jĂ  payĂ© les trois quarts de leur prĂȘt pourront
 y perdre, pour peu qu’ils soient ĂągĂ©s (55 ans). Autant de gains qui s’expliquent, bien sĂ»r, par une tarification adaptĂ©e Ă  chaque profil, lĂ  oĂč les contrats bancaires mutualisent tous les risques. "Les assureurs spĂ©cialisĂ©s s’emploient aussi Ă  rĂ©duire leurs marges", rappelle Tanguy ThĂ©venet, cofondateur du courtier Zen’Up. A noter : toute pĂ©nalitĂ© de rĂ©siliation Ă©tant proscrite, ces gains s’entendent donc net de frais. "Quelques assureurs facturent cependant des frais de dossier, limitĂ©s Ă  100 ou 150 euros", prĂ©cise CĂ©cile Roüault de la Vigne, responsable marketing de RĂ©assurez-moi.

Que se passe-t-il au bout d’un an ?

A l’inverse d’une garantie habitation ou automobile, le taux d’une assurance de crĂ©dit est fixĂ© une fois pour toutes Ă  la signature, et reste constant jusqu’à la fin du prĂȘt. Pas de mauvaise surprise Ă  attendre, donc, au bout d’un an, et mĂȘme au-delĂ  si, par exemple, vous tombez malade. Faire baisser la note reste en revanche possible en cas de changement favorable de votre situation. "Notamment si vous avez arrĂȘtĂ© de fumer ou ĂȘtes dĂ©sormais Ă  la retraite", rappelle CĂ©cile Roüault de la Vigne. Il suffit de signaler cette Ă©volution Ă  l’assureur pour voir votre prime s’allĂ©ger.

>> A lire aussi - Assurance crédit immobilier : comment faire jouer la concurrence

Quels outils internet pour vous aider ?

De nombreux comparateurs permettent d’évaluer gratuitement et sans engagement les gains Ă  attendre. Ces grossistes couvrent une bonne part du marchĂ© : RĂ©assurez-moi recense ainsi 25 contrats, tandis que Magnolia en compare 18. Quant Ă  Zen’Up, il ajoute Ă  son panel deux produits conçus avec des partenaires, une mutuelle (la MNCAP) et Prepar Vie, filiale de la Bred.

Mieux, si vous dĂ©cidez de franchir le pas, il sera possible avec ces courtiers d’accomplir toutes les dĂ©marches en ligne, jusqu’à la rĂ©siliation du contrat initial. Au besoin, en s’aidant de juristes capables de rĂ©pondre aux objections des banques, comme chez Magnolia. Une aide indispensable, l’amendement Bourquin, qui impose un prĂ©avis de deux mois pour rĂ©silier, Ă©tant flou quant Ă  la date d’échĂ©ance Ă  retenir. Selon la banque, cette date pourra en effet correspondre Ă  celle de la signature de l’offre de prĂȘt ou Ă  celle du dĂ©blocage des fonds.

>> Notre service - Résiliez vos abonnements et contrats, en ligne, simplement et en toute sécurité, avec envoi automatique de votre lettre en recommandé

Quels sont les piĂšges des contrats ?

A priori, la nouvelle assurance ne comportera aucune chausse-trape, la loi imposant qu’elle soit au moins aussi protectrice que l’ancienne. Elle devra notamment offrir au minimum 11 garanties identiques, parmi une grille de 18 critĂšres Ă©tablie par le ComitĂ© consultatif du secteur financier (CCSF). Sachez qu’il vous faudra rĂ©pondre Ă  un nouveau questionnaire de santĂ©, dĂ©clinĂ© en 14 questions. Et que, en cas de pĂ©pins Ă  signaler, une cellule mĂ©dicale se penchera sur votre dossier pour en estimer le risque.

Gare enfin Ă  la tentation de mentir pour Ă©conomiser la surprime liĂ©e au tabagisme (elle double en gĂ©nĂ©ral le coĂ»t). En cas de sinistre, mĂȘme sans lien avec la cigarette, si l’assureur dĂ©couvre cette fausse dĂ©claration, il pourra s’exonĂ©rer de toute garantie.

>> A lire aussi - CrĂ©dit immobilier : emprunter Ă  1% (ou moins), c’est possible !

Le gain à attendre en déléguant son assurance d'emprunt (1)

(1) Pour un emprunt de 200 000 euros sur vingt ans, assurĂ© sur deux tĂȘtes (mĂȘmes Ăąge et statut de fumeur/non-fumeur), et quotitĂ© de 100% chacun. Economie ou surcoĂ»t obtenu en dĂ©lĂ©guant son assurance, par rapport aux conditions d’assurance bancaire moyennes Ă  l’époque de souscription du prĂȘt. (2) En pourcentage du capital empruntĂ©. NP : non pertinent, le profil est trop jeune pour avoir souscrit le prĂȘt depuis aussi longtemps. SOURCE : COURTIER RÉASSUREZ-MOI

Notre témoin, El Hassan Alahyan a économisé 1.100 euros par an

El Hassan Alahyan a fait passer Ă  la concurrence les assurances de prĂȘt de ses investissements locatifs. © Bruno Levy pour Capital

Pour ce bailleur individuel de 34 ans vivant Ă  Colombes (Hauts-de-Seine), l’amendement Bourquin a tout d’une bĂ©nĂ©diction : il lui a enfin permis de rĂ©silier les trĂšs chĂšres assurances d’emprunt en lien avec ses quatre investissements immobiliers, souscrites de 2006 Ă  2015 auprĂšs des banques lui ayant octroyĂ© leur financement (BNP Paribas, LCL et CIC).

Jeune, non-fumeur et en bonne santĂ©, El Hassan Alahyan a pu, en passant par Meilleurtaux, dĂ©lĂ©guer les contrats auprĂšs de SphĂ©ria Vie, et faire passer sa facture rĂ©siduelle d’assurance de 11.067 euros Ă  1.296 euros (– 88%). Soit une Ă©conomie annuelle supĂ©rieure Ă  1.100 euros, sur les quelque 8,5 annĂ©es de remboursement restantes.

>> Gestion de la copro, rapport avec les voisins, travaux, fiscalité... rejoignez notre nouveau groupe Facebook sur l'immobilier : le Club des Proprios

Ne ratez aucun article important de Capital.fr en vous abonnant Ă  nos alertes. Cliquez sur la cloche rouge en bas Ă  droite de cet Ă©cran (elle fonctionne sur les ordinateurs de toutes marques et sur smartphones Android).